Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    Métaux toxiques pour les perroquets : comment déceler la présence de zinc ?

    Métaux toxiques pour les perroquets : comment déceler la présence de zinc ?Tous les métaux ne sont pas sans danger pour nos perroquets. Certains sont toxiques et leur ingestion peut avoir de sérieuses répercutions sur leur santé, comme nous l’avons déjà vu ICI.

    Le zinc fait partie de la gamme de ceux à éviter. Son absorption répétée peut progressivement empoisonner l’organisme de nos compagnons à notre insu et les conduire jusqu’à la mort.

    Cependant, aussi étonnant que cela paraisse, de nombreux accessoires qui leur sont destinés dans le commerce en contiennent. Il en est potentiellement ainsi de tous les objets de leur quotidien, cages, augets, jouets, qui sont donc potentiellement dangereux. C’est pourquoi nous allons vous expliquer comment déceler cette substance nocive en cas de doute.

    Métaux toxiques pour les perroquets : comment déceler la présence de zinc ?

    Visuellement, il est déjà possible de le reconnaître à l’œil nu, avec un peu d’habitude. Il existe en effet des différences de couleur, le chromage au zinc étant particulièrement brillant. Utiliser un aimant n’est pas d’une grande utilité, car cela permet seulement de déterminer si le métal contient une grande quantité d’acier inoxydable. En effet, tous les métaux qui en contiennent peu ou les alliages d’acier et nickel chromé réagissent davantage à l’aimant.

    Un test à l’acide chlorhydrique est possible. Ce produit sentant très fort, mieux vaut l’utiliser à l’extérieur ou dans une pièce bien aérée. Ne vous en servez donc surtout pas à proximité de vos perroquets. Protégez-vos vêtements, votre peau et portez des gants en caoutchouc pour éviter tout contact. Si le produit vous touche, retirez les immédiatement avant qu’il ne traverse vos vêtements. Placez un récipient d’eau fraîche à portée de main pour rincer les objets testés.

    Déposez dans une assiette en porcelaine (cette matière ne craignant pas la corrosion) les accessoires puis une goutte d’acide sur chacun d’eux à l’aide d’un « outil » en verre, car le métal serait attaqué. Si une laque transparente recouvre le métal, il faut au préalable la gratter légèrement avec un couteau pour ne pas fausser les résultats. Rincez aussitôt après la réaction chimique.

    Voici comment interpréter les résultats. En présence de zinc, on observe une formation de mousse et le métal noircit. Si le test s’avère négatif, il suffit de bien rincer l’objet concerné pour éliminer tous les résidus, avant de l’utiliser avec vos psittacidés. Nous pouvons néanmoins regretter une chose à l’heure actuelle. Rares sont les fabricants faisant mention de l’absence de métaux toxiques dans leurs jouets. D’ailleurs, lorsqu’une mention de ce type apparaît, le prix s’en trouve généralement augmenté. Mais c’est une information qui mériterait de figurer de façon obligatoire en bonne place sur les emballages, au même titre que la composition des aliments. Sans doute y-a-t-il encore à faire de la part du législateur.

    Métaux toxiques pour les perroquets : comment déceler la présence de zinc ?

    Source : http://www.annsworld.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015