Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’Ancistrus, atout discret de nos aquariums d’eau douce

    L'Ancistrus, atout discret de nos aquariums d'eau douceL’Ancistrus est originaire du bassin de l’Amazone. Cette désignation regroupe environ soixante poissons de la famille des Loricariidés.

    Sa tête est relativement aplatie, avec un bout arrondi. Des barbillons plus ou moins proéminents suivant la sous-espèce sont visibles sur les côtés. Son aspect le plus répandu est brun, parsemé de taches plus claires. On le surnomme « laveur de vitres » car sa bouche épaisse est pourvue d’une ventouse avec laquelle il aspire les petites algues et micro-organismes présents dans l’aquarium.

    Néanmoins, il faut lui proposer un complément végétal, sous forme de comprimés pour poissons de fond, qui sont vendus dans le commerce, ou de morceaux de concombre, courgette ou laitue. Il faut lester la nourriture fraîche pour qu’il puisse l’atteindre et penser à la retirer avant qu’elle ne se décompose, c’est à dire dans les 24 heures. Il a donc besoin d’un milieu planté et agrémenté de racines pour s’acclimater à la vie en captivité.

    L'Ancistrus, atout discret de nos aquariums d'eau douceIl peut mesurer jusqu’à 13 cm en moyenne, et se nourrit essentiellement la nuit. Craintif, il se cache généralement au moindre mouvement. C’est une espèce pacifique, qui s’accommode aisément de la vie en bac communautaire, y compris de plus gros occupants et avec certains Cichlidés. Cependant, il peut se montrer territorial vis à vis de ses congénères.

    Maintenu en groupe de 4 à 5 sujets dans un bac d’au moins 80 litres, il se sent rassuré et accomplit une œuvre qui en fait le succès : le nettoyage. En effet, au même titre que le corydora, il recycle une partie des déchets de l’aquarium.

    On peut ainsi souvent le voir comme fixé à la vitre par sa bouche, avançant par saccades en se nourrissant. C’est en l’observant dans cette position que vous pourrez vous assurer que la surface de son ventre n’est pas creuse, ce qui est le signe qu’il mange à sa faim.

    Une eau comprise entre 23 et 27 °C et un Ph de 6 à 7 lui conviennent parfaitement, même s’il est robuste. Il pond sous un élément du décor, qu’il s’agisse d’une pierre formant une cavité ou un pot en argile couché. Il n’est pas très facile à reproduire en captivité pour un aquariophile débutant, mais fait partie des sujets lus répandus chez les revendeurs, ce qui rend son prix d’achat très accessible.

    L'Ancistrus, atout discret de nos aquariums d'eau douce

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015