Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La défense du territoire chez les poissons d’eau douce

    La défense du territoire chez les poissons d'eau douceTout animal porte en lui l’instinct d’un territoire à défendre, que ce soit contre les invasions d’autres espèces, de congénères, ou contre tous les dangers pouvant survenir.

    En ce qui concerne les poissons d’eau douce, ce comportement n’est pas différent. Par ailleurs, cela peut parfois conduire à des combats plus ou moins violents entre eux.

    On distingue trois raisons spécifiques qui génèrent des agressions : la nourriture (si le territoire est un endroit propice pour se nourrir en quantité ou contient une nourriture appréciée), la reproduction (en vue de l’élevage des descendants), et la parade (qui vise la séduction des femelles).

    En l’occurrence, les Cichlidés sont les poissons que l’on cite le plus souvent en matière de défense de territoire, ceux-ci étant connus pour leur comportement « agressif » dans leur milieu d’origine, le lac Malawi. Si leur comportement se situe à l’extrême, ce ne sont cependant pas les seuls à agir ainsi.

    La défense du territoire chez les poissons d'eau douceDans un aquarium, les soucis sont les mêmes qu’à l’état sauvage, d’autant plus si le territoire de deux poissons différents se chevauche. Cela peut alors provoquer des affrontements violents, pouvant parfois occasionner une blessure grave ou la mort de l’un des deux adversaires.

    Il est donc recommandé, en cas de problème, d’enlever l’agresseur de l’aquarium ou de changer l’agressé de territoire (changer d’aquarium). De plus, si vous devez introduire de nouveaux arrivants, il est peut-être plus sûr de le faire par groupe de plusieurs poissons équilibrés au niveau des sexes, afin de limiter les probabilités de combat.

    À cela il y a plusieurs explications :

    • un seul poisson ne peut pas se concentrer sur tout un groupe à la fois, la notion de supériorité numérique intervient alors ;
    • lorsqu’un poisson est pris pour cible, en général, la cible qu’il a sur le dos ne bougera plus, et c’est sur lui que l’agresseur va s’acharner. En nageant en groupe, les poissons ont donc moins de chances de se faire attaquer, proportionnellement par rapport au nombre d’individus qui composent le groupe duquel ils font partie.

    Par conséquent, pour éviter tout conflit entre vos poissons, il faut étudier leur comportement, surtout avant l’achat, puis bien les observer. Les poissons ont tendance à se rassembler et rester groupés lorsqu’ils se sentent en danger. Il ne faut pas hésiter à les changer d’aquarium si la situation dégénère. Il en va de leur bien-être, mais aussi, dans certains cas, de leur survie.

    La défense du territoire chez les poissons d'eau douce

    Source : http://www.fishchannel.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015