Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    septembre 2013
    L M M J V S D
    « Août   Oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  

    La Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae

    La Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae, une perruche dessinée aux pastelsLa Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae, est une superbe perruche est originaire d’Australie du sud et de l’ouest. Elle est assez rare dans la nature. Elle mesure 34 à 45 cm, pèse entre 90 et 120 g et peut vivre entre 20 et 30 ans.

    Le plumage est vert olive sur le dos et vert pistache sur les épaules. Le dessus de la tête est bleu pastel, sa gorge rose dragée et sa poitrine vert amande. Les rémiges sont vert bronze. Le bec est orange carotte.

    Le dimorphisme sexuel (c’est à dire la différence entre mâle et femelle) se caractérise par la taille plus grande et les couleurs plus intenses du mâle. Sa queue est aussi plus longue que celle de la femelle.

    La Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae, une perruche dessinée aux pastelsC’est une espèce grégaire, qui se regroupe en colonies comptant de 10 à 100 individus dans la nature. Elle se nourrit surtout au sol et dans les arbres à fleurs. Son alimentation comprend essentiellement des graines, des fleurs, du nectar et des feuilles.

    La saison de la reproduction s’étale de septembre à décembre, mais certains éleveurs obtiennent une ponte dès le mois de mars. Dans la nature, la femelle pond 4 à 6 œufs dans le tronc creux d’un eucalyptus, puis les couve seule entre 19 et 21 jours.

    Les petits ressemblent aux femelles, avec des couleurs plus sombres et un bec rose foncé. Ces dernières sont matures à un an, tandis que les mâles doivent attendre leur seconde année.

    Les mâles élevés à la main (EAM) font d’excellents animaux de compagnie. Jeux et branches à gruger sont indispensables à son éveil et son équilibre psychologique pour compenser les contraintes de la vie en captivité. Ce n’est pas une espèce très douée pour la parole. Elle est en revanche peu bruyante, et facile à apprivoiser :


    La Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae, une perruche dessinée aux pastelsElle peut vivre en volière communautaire avec des espèces pacifiques. Des abris et plusieurs nids devront être aménagés à son attention.

    Il existe trois mutations de la Princesse de Galles : lutino, albinos et bleue, mais la couleur d’origine reste le vert. Elle fait partie des espèces répertoriées comme vulnérables à l’état sauvage, mais sa détention n’exige aucune autorisation.

    Son caractère nomade la rend difficile à protéger dans son milieu d’origine. La population sauvage actuelle est estimée à 5000 individus. On la trouve peu en animalerie, mais elle reste assez répandue en élevage.

     La Princesse de Galles, ou Polytelis alexandrae, une perruche dessinée aux pastels

    Sources :

    http://www.avianweb.com/

    http://www.parrots.org/

    http://www.ozanimals.com/

    http://www.nt.gov.au/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015