Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    septembre 2013
    L M M J V S D
    « Août   Oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  

    Comportement : les chats sont-ils mélomanes ?

    Comportement : les chats sont-ils mélomanes ?La musique apaise les mœurs, dit-on. Mais figure-t-elle au nombre des choses que les chats apprécient ?

    La réponse se rapproche sensiblement de celle que nous apporterions concernant les humains, elle est tout en nuances. En effet, le rapport des félins à la musique englobe une large palette de cas. Certains ne s’y intéressent pas du tout, ne montrant aucune réaction. A l’opposé, d’autres semblent clairement l’adorer. Des fans de musique pop vont affirmer que leur chat adore Michael Jackson, tandis que des « accros » à la musique classique vont trouver que le leur ne jure que par Mozart.

    Dans les années 1930, une étude sérieuse a été menée par les docteurs Morin et Bachrach. Ces derniers ont découvert que la note Mi du quatrième octave avait un effet surprenant chez les félins de compagnie. En effet, cela faisait déféquer les chatons et avait un effet sexuellement excitant sur les sujets adultes. De plus, chez la plupart des chats, les notes aigües semblaient générer un certain état d’agitation. En réalité, ces comportements semblaient davantage refléter une réponse à des signaux semblables du langage félin.

    Ainsi, certaines notes haut perchées pourraient se rapprocher de la tonalité des cris de détresse d’un chaton, ce qui pourrait engendrer des effets perturbateurs sur le comportement d’un chat adulte. Cela serait plus frappant encore si une femelle y était exposée, sa sensibilité naturelle et son instinct la poussant davantage à être à l’écoute de ce type de sons.

    A l’inverse, les notes causant une excitation sexuelle seraient quant à elles une approximation ressemblante des cris de séduction émis durant la parade amoureuse des chats. Tout cela semble indiquer pourquoi certains chats réagissent à la musique. C’est ensuite le caractère de chacun, son expérience et son degré de socialisation qui vont influencer la façon de l’ignorer ou au contraire y répondre.

    Le dicton énoncé au début de ce sujet demeure néanmoins vrai pour nos compagnons à moustaches. En effet, il est recommandé de diffuser de la musique douce pour calmer les plus stressés, ceux restant souvent seuls ou même ceux dont la vue et l’ouïe sont altérées par l’âge. Un chat sourd ou aveugle sera bercé par les vibrations de la musique, qui lui donneront aussi un point de repère quant au lieu où il se situe dans l’espace.

    Comportement : les chats sont-ils mélomanes ?

    Sources :

    We Are Cats International!

    http://en.allexperts.com/q/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015