Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    septembre 2013
    L M M J V S D
    « Août   Oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  

    Alimentation : le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets

    arbre-baie-sorbier-nourriture-alimentation-bois-perroquets-psittacidés-oiseaux-animal-animaux-compagnie-animogen-0Le sorbier des oiseaux ou des oiseleurs, est un arbre que l’on trouve plus communément au nord de la Loire, où les conditions climatiques sont les mieux adaptées pour son développement.

    Il porte ce joli nom car ses fruits, formant des grappes orangées à maturité, de la mi août à fin octobre, sont un met de choix pour certains oiseaux du ciel frugivores, tels que les grives ou les merles. A une époque, ils servaient même d’appât aux oiseleurs, pour attraper des grives dans des filets.

    N’étant pas toxique pour nos perroquets, c’est une aubaine que de les en faire profiter, d’autant qu’ils en raffolent. Ils ne consomment généralement que les graines, qui sont au nombre de 3 à 5 par baie, cette dernière ayant quant à elle un goût âpre et amer. Elle leur apporte des vitamines C, des tanins, du sucre et de la pectine.

    Alimentation : le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets Alimentation : le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets

    Bien que les fruits du sorbier ne soient guère intéressants sur le plan nutritionnel, ils procurent néanmoins une excellente activité de foraging pour nos oiseaux. Ils peuvent être donnés crus (mais toujours bien mûrs) ou cuits, mais en petite quantité. En effet, les sorbes possèdent des propriétés laxatives et diurétiques. Le feuillage et le bois de cet arbre peuvent également être proposés sans problème toute l’année, et avec les fruits dessus, c’est la cerise sur le gâteau.

    Le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets

    L’avis de mes oiseaux : Un 8 sur 9 pour ce petit délice orangé. Mes perroquets passent un temps fou à décortiquer chaque sorbe, allant même jusqu’à aller chercher celles que les autres font tomber au sol pour vérifier qu’il n’en reste rien. Seul mon petit dernier, gris du Timneh ne semble pas attiré et boude le sujet. Mais quand il aura l’occasion de voir ses congénères se régaler, il changera certainement d’avis.

    Le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets Le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets Le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets

    Alimentation : le sorbier des oiseleurs, un arbre à surprises pour nos perroquets

    Source : Maud

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015