Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le changement de couleur des caméléons

    Le changement de couleur des caméléons Le caméléon est un lézard arboricole fascinant. Près de 90 espèces environ sont déjà connues. Elles sont originaires d’Afrique, d’Espagne, d’Inde et du Sri Lanka. Outre son aspect singulier, qui n’est pas sans rappeler celui d’un petit dinosaure, il est connu pour sa faculté de changer de coloration.

    D’aucuns pensent qu’il s’agit d’un processus déclenché volontairement. Or il n’en est rien. En effet, ce reptile adopte une couleur différente en réaction à des phénomènes extérieurs indépendants de sa volonté. La lumière et la température extérieure jouent un rôle important, ainsi que la colère ou la peur, qui font intervenir la stimulation nerveuse.

    En temps normal, l’aspect de sa peau est brun-vert. Mais dès qu’il est énervé, stressé ou effrayé, elle se teinte immédiatement. Le vert, le jaune, le blanc, le brun ou le noir font partie de l’assortiment possible suivant les espèces. Cependant, le vert, le brun et le gris sont les variations les plus fréquemment observées. Sa couleur est régulée par des composants chimiques qui permettent de créer une illusion visuelle. Mais cette aptitude lui assure confère aussi un atout pour se dissimuler dans son environnement ou au regard de ses prédateurs.

    Le changement de couleur des caméléons En réalité, sa peau est translucide. Elle est dotée de plusieurs couches de cellules sous-cutanées contenant des pigments. Suivant que la taille de ces cellules pigmentaires, appelées chromatophores, augmente ou diminue, la couleur de celles-ci devient plus ou moins visible, modifiant progressivement l’apparence de l’animal. Ainsi, lorsque la taille des cellules pigmentaires brunes diminue et que celle des pigments bleus augmente, le caméléon devient bleu. Les cellules orientent le soleil vers des pigments spécifiques réfléchissant la lumière en différentes teintes.

    Le caméléon est incapable de changer de couleur dès la naissance. Lorsqu’un œuf éclot, le petit est brun ou gris. Peu à peu, il acquiert la capacité de modifier une ou deux couleurs puis, vers l’âge de cinq mois, dispose de l’ensemble de sa palette. Des études ont permis de démontrer que ces variations jouaient également un rôle important dans la communication avec les congénères.

    Les couleurs vives coïncident avec une atmosphère agréable, les sombres sont quant à elles associées au stress, à la colère, etc. Les scientifiques pensent également que cela permet à son corps d’absorber plus ou moins de chaleur pour assurer sa thermorégulation, autrement dit la régulation de sa température corporelle.

    Le changement de couleur des caméléons

    Sources :
    http://wonderopolis.org/
    http://animal.discovery.com/
    http://www.petsmart.com/
    http://www.myexoticpet.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015