Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le crabe violoniste, ou Uca pugilator, un crustacé nain hors du commun

Le crabe violoniste, ou Uca pugilator, un crustacé nain hors du communLe crabe violoniste, ou Uca pugilator, est originaire d’Amérique du Nord. Il doit son nom à une particularité physique présente uniquement chez le mâle.

En effet, l’une de ses pinces mesure 10 cm de long, tandis que l’autre ne dépasse pas 2,5 cm. Cet appendice est très utile à ce monsieur lors de la saison de la reproduction. En effet, il l’utilise alors à la façon d’une épée, pour livrer bataille à ses rivaux et conquérir sa belle ou encore se frapper la poitrine avec pour produire des sons destinés à communiquer avec ses congénères, notamment pour les intimider. La femelle dispose quant à elle de deux pinces de taille modeste. Le corps est généralement blanc, rouge et brun.

Le crabe violoniste, ou Uca pugilator, un crustacé nain hors du communCe crabe nain mesure entre 1 et 3 cm. Il peut vivre dans un aquarium de faible volume, mais mieux vaut lui consacrer au moins un bac de 60 litres, afin de faciliter la stabilisation des paramètres de l’eau à une température de 24 à 26 °C et un pH de 7 à 8. La plupart des variétés sont en partie terrestres. Il faut aménager une zone lui permettant de rester hors de l’eau, ce qui requiert un bac spécifique. Le maintenir dans l’eau en permanence nuirait à sa santé et causerait sa mort à court terme.

Une pente douce doit être pratiquée sur le substrat pour faciliter le passage de l’eau à la terre ferme. Un fin gravier  ou un sable épais est idéal pour l’hygiène, le sable fin retenant davantage les déchets de nourriture en décomposition. D’autre part, l’eau douce ne lui convient pas. Il lui faut de l’eau saumâtre. Il faut donc additionner une cuillerée à soupe de sel non iodé par tranche de 5 litres d’eau. La filtration est importante, surtout si des plantes sont mises en place.

Il se nourrit d’algues et autres végétaux, ainsi que d’aliments carnés (daphnies, artémias et vers de vase), filtrant le sable à la recherche de nourriture.

Il ne montre en revanche aucune agressivité envers les poissons éventuellement présents. Il est possible de réunir plusieurs mâles et femelles dans un même aquarium. En effet, si les mâles se montrent parfois belliqueux, leur combat s’apparente surtout à un bras fer sans blessure annexe. Des crabes bien nourris se comportent pacifiquement. Lorsqu’il mue, il consomme son ancienne carapace pour en extraire le calcium dont son organisme a besoin. Au-delà d’une semaine, s’il en reste encore des déchets, dans l’eau, il faut les éliminer.

La fécondation et la ponte se passent sous l’eau, les oeufs ne se détachant du ventre de la mère qu’au moment de l’éclosion des larves. Ces dernières sont alors vouées à elles-mêmes. Au fil des mues, elles prendront peu à peu l’aspect de leur parents.

Sa maintenance ne représente pas de difficulté particulière, ce qui explique sa popularité. Seul son mode de vie en eau saumâtre impose quelques contraintes, mais il est aisé de s’y adapter. Prévoir des cachettes faites de bois flotté et pierres lui apporte un abri sécuritaire.

Le crabe violoniste, ou Uca pugilator, un crustacé nain hors du commun
Sources :
http://www.liveaquaria.com/
http://ownagemaster.tripod.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015