Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comment apprendre à un perroquet à aimer le bain ?

    Comment apprendre à un perroquet à aimer le bain ?La plupart des perroquets aiment se baigner. La moindre goutte d’eau les met en joie au lever et donne lieu à des ablutions interminables. Pour ceux-ci, il suffit d’un petit plat rempli d’eau et le tour est joué. Pour d’autres, en revanche c’est une autre paire de manches. Un bain à l’acide produirait à leurs yeux le même effet. C’est pourtant un mal nécessaire pour nettoyer leurs plumes de la poussière de kératine et des impuretés qui s’y logent tout au long de la journée. Dans la nature, l’oiseau vole souvent, est exposé au vent ou à la pluie. Mais en captivité, c’est à vous de prendre le relais pour lui permettre d’être propre et en bonne santé.

    Pour réconcilier votre ami récalcitrant à l’heure du bain, voici quelques petites astuces qui l’aideront à comprendre qu’il s’agit d’un moment agréable.

    Lorsqu’il fait chaud ou si vous pouvez chauffer la pièce après le bain, utilisez un vaporisateur préalablement rempli d’eau de source pour pulvériser son plumage. Certains oiseau acceptent d’être vaporisés directement, d’autres préfèrent que l’eau retombe sur leur plumage comme le ferait la pluie. C’est à vous qu’il appartient d’observer ce que votre compagnon ailé semble apprécier le plus.

    Une bombe d’eau de source peut également servir à brumiser votre psittacidé. Faire doucement couler un filet d’eau près de lui peut aussi le motiver. Un plat large et peu profond peut quant à lui être rempli de quelques millimètres d’eau, en plaçant en son centre un met de choix (salade, fruit, ou autre). Vous inciterez alors votre protégé à s’en approcher. Cela lui fera mouiller ses pattes sans qu’il s’en aperçoive et l’amènera peu à peu à trouver agréable la sensation qu’il ressent. Il doit y venir de lui-même, sans contrainte. Montrez-lui bien « l’appât », feignez de trouver cela délicieux, bref, faites preuve d’imagination. L’eau ne doit pas contenir de savon. Il existe dans le commerce des produits que l’on y ajoute, comme le Bio bath, de Versele Laga.

    En hiver, la température étant plus basse, il ne faut pas forcément l’amener à ressembler à une poule mouillée, à moins d’avoir à votre disposition une pièce bien chauffée, car un courant d’air pourrait tout gâcher. Si l’animal a peur, n’insistez pas, demain est un autre jour, et peut-être avez-vous fait involontairement quelque chose qui l’a effrayé. Gardez à l’esprit que ce n’est pas par la contrainte que l’on peut apprendre à apprécier quelque chose. Le bain se donne de préférence le matin ou en début d’après-midi, pour éviter que le perroquet ne s’endorme mouillé et ne prenne froid durant la nuit. N’utilisez pas non plus votre sèche cheveux comme « sèche plumes ». Vous pourriez l’effrayer ou le brûler. En revanche, il a été observé que le bruit de l’aspirateur ou du sèche cheveux pouvait motiver, car cela rappellerait le bruit de l’orage.

    Après la baignade, il est fréquent d’observer une sorte de frisson parcourir le corps de votre oiseau. Les muscles de sa poitrine se contractent à plusieurs reprises. En fait, c’est juste pour lui un moyen de réchauffer son corps après l’avoir mouillé.

    Pour lui donner du cœur à l’ouvrage et en faire un jeu, parlez-lui avec enthousiasme, encouragez-le, extasiez-vous ! Vous pouvez également ajouter à cela une petite chanson entraînante (chez nous c’est « qu’on est bien quand on est dans son bain ! « ). Tous les moyens sont bons pour motiver les baigneurs en herbe.

    Comment apprendre à un perroquet à aimer le bain ?

    Le bain, c’est parce-que je le vaux bien !

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015