Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Education : les règles de base de l’apprivoisement des canaris de compagnie

    Les règles de base de l'apprivoisement des canaris de compagnie Les canaris (Serinus canaria) sont des oiseaux très vifs et actifs. Ils adorent jouer et être stimulés physiquement et mentalement par les jouets et autres accessoires présents dans leur environnement.Ils ne parlent pas, mais les mâles sont particulièrement doués pour le chant, qu’ils élèvent souvent au niveau d’art aviaire. Des concours leur sont même réservés dans certains pays, comme la Grèce, pour primer les sujets les plus doués.

    En revanche, apprivoiser des canaris demande énormément de patience. En effet, leur énergie n’a d’égal que leur crainte naturelle de tout ce qui peut être assimilé à un prédateur, et l’homme figure à ce titre en première place. Ils est donc très difficile de les familiariser et parvenir à les faire se percher sur nos doigts, à moins d’adopter un animal élevé à la main (EAM). Le maximum à espérer est le plus souvent d’obtenir une réponse chantée à vos paroles.

    Ils ont besoin de se dépenser et voler pour être en bonne santé. Mais les laisser en liberté dans une pièce impose certaines règles. Il faut prendre soin de couvrir vitres et miroirs, ne pas leur laisser d’accès à la cuisine ou aux toilettes et retirer tout ce qui représente un danger potentiel, y compris en termes de toxicité. D’un battement, d’ailes, les animaux affolés ont tôt fait de se cogner ou se poser au mauvais endroit.

    Pour les apprivoiser, il faut tout d’abord commencer par apprendre à les observer, reconnaître les signes qui indiquent la peur ou l’anxiété (ailes et bec entrouverts par exemple) et ne pas insister lorsqu’ils sont visibles. Les sessions doivent être très courtes. au début, le seul but sera d’amener l’oiseau à venir prendre une friandise (un morceau de millet par exemple) dans vos doigts entre les barreaux. Il faut lui parler d’une voix douce, sans éclat.

    Une bonne dose de patience est déjà nécessaire à ce stade, car il peut s’écouler plusieurs semaines à plusieurs mois avant d’y parvenir. L’apparence compte aussi, car ils sont très attachés à l’aspect physique. Pour eux, il n’est pas concevable qu’un oiseau rayé vert et bleu la veille soit rose à pois blancs le lendemain. Faites donc attention à ce que vous portez en leur présence, pour qu’ils vous reconnaissent sans peine. Nombre de détenteurs de canaris renoncent rapidement. Le plus difficile est d’avoir de la constance et de mettre en place des habitudes, car ce sont des êtres très routiniers. Les mots utilisés pour leur parler doivent être codés.  » Viens  » doit toujours signifier la même chose par exemple, sans quoi la communication est rompue.

    Une fois le contact établi, la première étape consiste à leur apprendre des commandes simples, comme entrer et sortir de la cage. Gardez à l’esprit qu’un oiseau libre de ses mouvements est toujours plus réceptif que s’il est prisonnier d’une cage. Avec beaucoup d’amour, de temps et de patience, il vous sera peu-être possible d’atteindre votre but ultime, toucher vos oiseaux. Ce petit miracle vaut bien un peu de temps passé à les observer et les apprendre à les comprendre.
    Les règles de base de l'apprivoisement des canaris de compagnie

    Sources :
    http://www.petcaregt.com/
    http://www.helium.com/
    http://www.robirda.com/
    http://www.petsworld.co.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015