Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le serpent taureau, couleuvre à nez mince ou serpent-taupe (Pituophis catenifer sayi)

    Le serpent taureau, ou Pituophis catenifer sayiLe serpent taureau, couleuvre à nez mince ou serpent-taupe (Pituophis catenifer sayi), est originaire du Nord des Etats-Unis et du Mexique, ainsi que du Sud du Canada. Il a été identifié par Schlegel en 1837. C’est un constricteur non venimeux de la famille des Colubridés pouvant atteindre 2,5 m de long, même si la moyenne est plutôt d’1,5 m. Il peut atteindre 15 ans en captivité.

    Son corps épais se prolonge d’une petite tête compacte. Sa couleur à l’état sauvage va du brun au crème, en passant par le rouge (dans les montagnes du Texas), avec des taches plus sombres. Ces dernières sont au nombre de 41 à 66 le long du corps, auxquelles s’ajoutent 10 à 15 marques supplémentaires sur la queue. Elles peuvent être liées ou séparées, suivant l’ère géographique d’origine de l’animal. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

    Le serpent taureau, ou Pituophis catenifer sayiDans la nature, il vit dans les montagnes, forêts de pins, ou les zones semi-désertiques. On le rencontre jusqu’à près de 2700 m d’altitude, occupant les terriers creusés par les petits rongeurs, s’abritant sous des roches ou des morceaux de bois. C’est un animal diurne, qui s’anime dès l’aube, mais se protège du soleil aux heures les plus chaudes en été, ce qui peut le conduire à rester en éveil aux premières heures de la nuit.

    Dans son milieu naturel, il se nourrit en chassant essentiellement des rongeurs dans les arbres, les buissons ou directement au sol. A l’état sauvage, il est de plus en plus apprécié par les agriculteurs, qui voient en lui un allié pour les débarrasser de ces petits nuisibles. Le serpent taureau consomme également des oiseaux, des oeufs, et parfois même des lézards ou des insectes, faute de mieux. Il est facile à maintenir en captivité. Son terrarium doit être spacieux et mesurer au moins 1 m de long.

    couleuvre à nez mince ou serpent-taupe (Pituophis catenifer sayi)Des branches et des roches naturelles stables lui procurent un cadre de vie rassurant, les cachettes limitant son stress. Un récipient d’eau de 30 à 40 cm de long sur 17 cm de profondeur lui permet de se rafraîchir et de maintenir un taux d’hygrométrie de 50 %. Il a besoin d’une température de 25 à 27 °C dans la zone froide et de 28 à 30 °C dans la partie chaude. Il faut prévoir deux à quatre mois d’hibernation entre 5 et 15 °C chaque année.

    Il accepte volontiers la nourriture qui lui est offerte, d’autant plus qu’il a un grand appétit, et se reproduit sans grande difficulté. La femelle pond entre 5 et 25 oeufs, qui vont éclore au bout de 63 à 67 jours.

    A la naissance, les petits mesurent déjà de 30 à 50 cm, mais ils connaissent une croissance rapide, atteignant 1 m dès la fin de la première année. Il existe de très jolies mutations, comme l’ivoire (ci-dessous à gauche) ou le ghost (ci-dessous en gros plan).

    Le serpent taureau, ou Pituophis catenifer sayi Le serpent taureau, ou Pituophis catenifer sayi

    Très populaire aux Etats-Unis, ce reptile demeure encore peu répandu chez nous, sans doute en partie à cause de son tempérament agressif, surtout lorsqu’il est jeune. Il fait vibrer sa queue à la façon des serpents à sonnette avant d’attaquer, ce qui permet en général d’éviter les morsures. Il est possible de l’accoutumer aux manipulations s’il est né en captivité. Il convient aux débutants comme aux personnes confirmées et ne nécessite pas d’autorisation de détention.

    Le serpent taureau, ou Pituophis catenifer sayi

    Sources :
    http://snakebuddies.wordpress.com/
    http://global.britannica.com/
    http://www.pinesnake.de/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015