Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : la transe chez le lapin, ou immobilité tonique (causes, utilité, rôle)

    Comportement : la transe chez le lapin, ou immobilité tonique (causes, utilité, rôle)Nous entendons parfois parler de lapins hypnotisés par une personne, restant en transe sur le dos, les pattes en l’air, inertes, jusqu’à ce qu’ils soient retournés à l’endroit et reprennent leur esprits. Qu’en est-il exactement ?

    Il faut tout d’abord faire table rase de l’idée qu’un lapin puisse être véritablement hypnotisé. Aucun scientifique n’a jamais pu démontrer l’existence qu’un tel phénomène soit possible chez cet animal. En revanche, il peut bel et bien s’immobiliser de lui-même. Il s’agit d’un réflexe de défense déjà identifié et décrit comme une  » mort feinte  » par Charles Darwin, en 1839. souvent utilisé à l’état sauvage pour tromper les prédateurs. En effet, ces derniers, croyant leur proie morte, relâchent alors leur étreinte, ce qui permet à cette dernière d’avoir la vie sauve en les surprenant lorsqu’elle prend soudain la fuite.

    Cet état d’immobilité est ce que l’on appelle  » tonique  » , car l’animal peut se réveiller de sa semi inconscience, se remettre sur ses pattes et détaler, le tout en moins d’une seconde. Il s’agit d’une réaction instinctive face à un grand stress ou un danger imminent. Lorsqu’un lapin s’y prête de lui-même, c’est donc pour survivre. Certains vétérinaires utilisent parfois cela brièvement pour immobiliser un lagomorphe agité lorsqu’il faut lui fait une piqûre, lui tailler les griffes ou le manipuler en douceur. Ils estiment que cela évite l’anesthésie et le stress.

    Mais cette pratique connait de nombreux détracteurs, à commencer par Anne Mc Bride, qui est comportementaliste à l’Université de Southampton. En effet, cette dernière estime qu’en dépit de la détente apparente des muscles, l’animal se trouve plongé arbitrairement dans un état de stress intense. Au lieu de l’apaiser, cela va avoir un effet anxiogène. Mais les lapins sont très sensibles et réagissent souvent très mal aux anesthésies, alors, quelle option faut-il choisir ?

    Comportement : la transe chez le lapin, ou immobilité tonique (causes, utilité, rôle)

    Source : http://www.hopperhome.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015