Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    mars 2013
    L M M J V S D
        Avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

    Santé : problèmes cardiaques chez les perroquets (causes, symptômes, traitement)

    Les troubles cardiaques chez les perroquetsTout au long de la vie de nos animaux, le coeur est un muscle très largement sollicité. Aussi, lorsqu’une espèce vit longtemps, est-il encore davantage mis à contribution, comme c’est le cas chez les perroquets. Les troubles cardiaques ne sont donc pas rares chez ces derniers, notamment chez les plus âgés.

    Chez les psittacidés, le diagnostic est parfois difficile à établir lorsque le coeur est en cause, d’autant plus que certains signes cliniques trompeurs peuvent être similaires à d’autres problèmes de santé. Le stress engendré par l’examen vétérinaire, notamment chez les plus petits sujets, tend à compliquer encore les choses.

    Les symptômes observables sont :

    • apathie
    • faiblesse apparente
    • respiration difficile
    • essoufflement rapide durant l’effort
    • bleuissement de la peau du contour de l’oeil (particulièrement visible chez le gris du Gabon, ou Psittacus erithacus).

    Les troubles cardiaques sont répandus chez les psittacidés, mais outre le problème de l’âge, c’est souvent davantage celui de l’équilibre alimentaire qui se pose. En effet, les analyses pratiquées alors témoignent fréquemment d’un taux de cholestérol élevé. Cela dénote un régime trop gras, compte tenu du faible taux d’activité de nos oiseaux en captivité.
    Hélas, la recherche vétérinaire relative aux affections cardiaques touchant les psittacidés est encore assez pauvre. La plupart des conclusions sont tirées en traçant un parallèle avec les mammifères, en l’absence de normes de référence. Seul un vétérinaire aviaire peut établir un diagnostic fiable, celui-ci impliquant des compétences précises notamment quant à l’ajustement de la prescription. Il est alors possible, avec un traitement approprié, de prolonger l’espérance de vie de nos compagnons dans de meilleures conditions.

    Vous l’aurez compris, identifier un dysfonctionnement cardiaque chez nos perroquets est une tache ardue. Pour compliquer encore les choses, les solutions que l’on peut y apporter diffèrent d’une espèce à l’autre. A défaut d’identifier les symptômes dans un délai raisonnable, l’issue tend à être dramatique. C’est pourquoi la prévention demeure notre meilleur atout, en instaurant une alimentation pauvre en graisses et des activités stimulant l’exercice physique.

    Les troubles cardiaques chez les perroquets
    Source : http://www.merckmanuals.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015