Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    novembre 2013
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  

    Santé : la pododermatite chez le cochon d’Inde (causes, symptômes, traitement)

    Santé : la pododermatite chez le cochon d'Inde (causes, symptômes, traitement)La pododermatite touche fréquemment le cochon d’Inde. Elle se manifeste par des ulcères du dessous du pied, infectés par des bactéries présentes dans l’environnement, comme le Staphylococcus aureus.

    Elle est engendrée par différentes causes. Les cages dont le fond est métallique en sont une. Les cochons d’Inde n’ayant pas de poils sous les pattes, leurs coussinets ne sont pas protégés. Leur frottement répété sur une surface métallique cause donc des brûlures superficielles, qui finissent par s’infecter, causant la pododermatite. Si l’hygiène de la cage n’est pas satisfaisante ou la litière utilisée trop abrasive, de même, des lésions apparaissent. La saleté a pour effet d’accélérer leur apparition et leur développement.

    Santé : la pododermatite chez le cochon d'IndeLes sujets qui en souffrent devraient idéalement bénéficier d’un revêtement de fond de cage doux. Les animaux dont le dessous des pattes est en contact permanent avec une litière sale courent plus de risques d’infection que ceux dont la litière est renouvelée régulièrement et qui peuvent se tenir à l’écart des zones humides ou souillées.

    Mais ce problème peut être lié à l’obésité, même si cela touche rarement cette espèce. En effet, avec le surpoids, la pression exercée sur les coussinets augmente, causant des déchirures cutanées qui restent ouvertes et s’infectent quoi qu’il arrive. Chez ce type de sujet, l’augmentation de la quantité de foin et de nourriture sèche peut faciliter la perte de poids.

    Des ongles non entretenus et devenus trop longs peuvent quant à eux entamer la chair des coussinets, en se recourbant lorsqu’ils poussent. Les problèmes articulaires, comme l’arthrite, peuvent aussi être la cause de la pododermatite, ainsi que tout autre problème locomoteur. Cela rend généralement nécessaire un traitement à vie.

    Globalement, le succès du traitement dépend de la cause du mal et de son stade d’avancement. Le vétérinaire prescrit des antibiotiques, le plus souvent du Baytril, pour une durée pouvant durer jusqu’à quatre semaines. Des probiotiques sont également nécessaires. Certains vétérinaires choisissent de rincer la plaie avec l’antibiotique, pour l’administrer sur le point d’infection. Un bain de Bétadine peut aussi contribuer à la combattre. D’autres préfèrent l’injecter directement dans le coussinet. Vous l’aurez compris, la guérison est lente et délicate. Il faut donc examiner régulièrement les dessous des pattes de votre cochon d’Inde, et faire appel à un vétérinaire dès les premiers symptômes, pour ne pas laisser souffrir inutilement votre compagnon.

    Santé : la pododermatite chez le cochon d'Inde

    Sources :
    http://cutiecavies.proboards.com/
    http://www.guineapigwelfare.org.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015