Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    novembre 2013
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  

    Santé : le souffle au cœur chez le chat (causes, symptômes, traitements)

    Santé : le souffle au cœur chez le chat (causes, symptômes, traitements)Le souffle au cœur est une anomalie cardiaque qui se traduit par un bruit anormal de cet organe, causé par un flux sanguin trop violent. Il ne s’agit que d’un symptôme et non, comme les maîtres le pensent souvent, d’une maladie au sens premier du terme.

    Il peut être révélateur d’une maladie annexe chez le chat, telle que la cardiomyopathie hypertrophique ou de malformations congénitales.

    Lorsque cela se produit, le muscle cardiaque ou ses valves peuvent être en cause.

    Différents facteurs peuvent conduire un chat à présenter un souffle au cœur :

    • anémie
    • hypertension
    • hyperthyroïdie
    • endocardite bactérienne
    • malformations cardiaques congénitales présentes dès la naissance
    • valvulopathie cardiaque
    • dilofilariose
    • cardiomyopathie hypertrophique
    • tétralogie de Fallot.

    Santé : le souffle au cœur chez le chat (causes, symptômes, traitements)

    Lorsqu’un souffle cardiaque est décelé dès la naissance du félin, il est généralement hérité des parents (congénital), mais peut aussi résulter de murmures fonctionnels. Chez certains chatons, le souffle détecté va disparaître après quelques mois.

    La gravité du souffle est échelonnée de 1 à 6, suivant son degré de gravité et son intensité :

    • niveau 1 : presque inaudible
    • niveau 2 : niveau faible mais distinctement audible
    • niveau 3 : moyennement fort
    • niveau 4 : fort
    • niveau 5 : écoute possible avec l’aide d’un stéthoscope posé sur la poitrine
    • niveau 6 : peut être entendu à l’oreille.

    Le souffle au cœur n’étant pas en soi une maladie, les symptômes affichés dépendent de ce qui en est la cause. C’est pourquoi de nombreux chats ne présentent aucun des signes cliniques décrits ici.

    Lorsque ceux-ci apparaissent, ils peuvent se manifester sous différentes formes :

    • anorexie
    • perte de poids
    • chez le chaton, retard de croissance
    • difficultés respiratoires
    • rythme cardiaque irrégulier
    • toux
    • gencives bleues
    • léthargie
    • gonflement de l’abdomen.

    Différents moyens sont à la disposition des vétérinaires pour établir leur diagnostic. Ils peuvent effectuer des radiographies, un électrocardiogramme ou des tests sanguins. Le traitement à prescrire est ensuite déterminé suivant la cause identifiée. S’agissant d’une cardiomyopathie, cela passe souvent par l’action combinée de plusieurs médicaments, alliée à des soins de soutien destinés à réduire l’effort fourni par le cœur et augmenter l’élasticité du muscle cardiaque.

    L’hyperthyroïdie est quant à elle soignée par le biais de la chirurgie et/ou de traitements médicaux. Lorsqu’une anémie engendre ce problème chez le félin, la présence de parasites est à rechercher. Puces, tiques ou vers doivent alors être combattus, ne serait-ce que préventivement, parallèlement à un régime alimentaire plus riche.

    Enfin, lorsque le souffle au cœur trouve son origine dans une maladie cardiaque, la qualité de l’environnement dans lequel vit le chat est à privilégier. Celui-ci doit être calme, chaleureux, apaisant, de sorte que l’animal subisse le moins de stress possible et puisse se reposer et se détendre. Ces exigences sont particulièrement difficiles à gérer dans les foyers où vivent des enfants en bas âge agités. Cependant, c’est de la vigilance apportée que dépend alors essentiellement la santé de l’animal.

    Santé : le souffle au cœur chez le chat (causes, symptômes, traitements)

    Sources :
    http://www.petwave.com/
    http://www.cat-world.com.au/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015