Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Diamant ruficauda, Diamant à queue rousse, ou Neochmia ruficauda

    Le Diamant ruficauda, Diamant à queue rousse, ou Neochmia ruficaudaLe Diamant ruficauda, Diamant à queue rousse, ou Neochmia ruficauda, a été découvert en Australie par le naturaliste Gould, en 1837. Cet Estrildidé mesure 11 cm.

    Il en existe trois sous-espèces :

    • Neochmia ruficauda subclarescens, que l’on trouve à Pilbara, Fitzroy River Valley, Gibb river, à l’ouest de Australie et au nord, à la frontière du Queensland
    • Neochmia ruficauda clarescens, originaire de la péninsule du Cap York
    • Neochmia ruficauda ruficauda, une sous-espèce sans doute éteinte de nos jours.

    Le Diamant ruficauda, Diamant à queue rousse, ou Neochmia ruficaudaLe dimorphisme sexuel est apparent. Le masque rouge du mâle est plus large que celui de sa partenaire. Il pousse un chant particulier lorsqu’il étire le cou et ébouriffe ses plumes, ou lorsqu’il transporte les matériaux nécessaires à la construction du nid.

    Les plumes de son dos, de ses ailes et l’arrière de sa tête sont de couleur taupe. Son masque s’étend de la couronne jusqu’aux joues. Le bord de ses joues et sa gorge sont mouchetées de blanc, ainsi que ses épaules. Sa poitrine et le dessous de son corps sont vert olive, avec une touche de jaune. La femelle est plus terne. Son masque va du front jusqu’au-dessous des yeux. Les plumes de son corps sont identiques à celles du mâle, mais sur la base d’un gris cendré. Sa poitrine et le dessous de son corps sont gris pâle. tous deux ont le bec rouge, mais celui du mâle est plus épais.

    Cet oiseau se nourrit d’un mélange pour oiseau exotique incluant du millet et des graines pour canari. Il a aussi besoin d’aliments frais comme la laitue frisée, les carottes râpées, la pâtée aux œufs, les brocolis ou les épinards hachés. Un os de seiche et du sable lui apportent un complément minéral. Ses augets doivent être nettoyés chaque jour et son eau changée de même, ainsi que celle de son bain. Ses ongles ont besoin d’être limés régulièrement, et un perchoir manucuré ou une protection de perchoir en papier sablé peut y contribuer.

    La ponte compte entre 4 et 6 œufs en moyenne, mais peut aller jusqu’à 10. La couvaison commence dès l’arrivée du 3 ème ou du 4 ème et dure 13 jours. Les oisillons naissent nus et roses. Ils restent au nid environ 21 jours restant assez calmes et discrets, mais dès qu’ils en sortent, ils sont très bruyants, demandant sans cesse de la nourriture. Le plumage des juvéniles est verdâtre. Il est définitif à 3 mois, âge de la maturité sexuelle, mais il est préférable d’attendre qu’ils aient 9 mois pour les inciter à se reproduire. Les parents n’ont pas besoin d’aliment complémentaire particulier pendant cette période, tout au plus de davantage de pâtée aux œufs.

    Le Diamant ruficauda est en danger critique à l’état sauvage, mais fréquemment rencontré en animalerie et en élevage. Il en existe même quelques mutations. Calme et paisible, il peut partager une volière communautaire, pourvu qu’il ne soit pas maintenu avec des espèces belliqueuses, qui pourraient le blesser.

    Le Diamant ruficauda, Diamant à queue rousse, ou Neochmia ruficauda

    Sources :

    http://www.efinch.com/

    http://birds.ucoz.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015