Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Boneco, l’âne apiculteur

    Boneco, l'âne apiculteur La récolte du miel est un art difficile. Les conditions dans lesquelles il est pratiqué peuvent être extrêmes, au point que l’assistance d’animaux s’avère nécessaire. C’est le cas au Brésil, plus précisément à Itatira, où un apiculteur a imaginé une solution surprenante pour parvenir augmenter sa récolte de miel.

    Manuel Juraci, ainsi qu’il se nomme, parvient ainsi à surpasser ses concurrents dans le volume de sa production grâce à un habit d’apiculteur pour âne. Non, vous ne rêvez pas. Cela lui permet de faire partie des plus gros producteurs de son village. Aidé de son âne Boneco, il part chaque jour puiser dans le nectar des abeilles sans que son compagnon de travail ne soit troublé par la piqûre de ces dernières, qui ne manquerait de lui causer un gros inconfort.

    Boneco, l'âne apiculteur Boneco, l'âne apiculteur

    Dans cette zone aride du monde, le miel constitue une ressource vitale qui permet à de nombreuses familles de manger à leur faim. Cet homme a eu l’idée folle de concevoir pour ce dernier un costume intégral hermétique. imaginé sur le même principe que celui dédié aux humains, il recouvre le corps, les pattes, l’encolure et la tête de l’animal de toile blanche. Pour protéger les oreilles sans endommager leur cartilage, un haut bonnet (d’âne) équipé d’armatures forme une coque, de sorte que l’animal puisse les mouvoir quasiment librement.

    Boneco, l'âne apiculteur

    Boneco, l'âne apiculteur Boneco, l'âne apiculteur

    Boneco, l'âne apiculteur

    Pour lui laisser la vue libre et lui permettre de respirer, une moustiquaire est montée sur des arceaux, de façon à ce qu’aucun dard ne vienne blesser le travailleur à grandes oreilles. Cet uniforme hors normes n’a pas manqué d’interpeler l’Association des producteurs de miel. Manuel Juraci espère donc compter des commandes de cet ordre à l’avenir, ce qui lui apportait un revenu supplémentaire. Si ce projet voit le jour, peut-être verrons-nous bientôt fleurir dans la Caatinga brésilienne d’autres « Boneco » aux côtés de leur collègue de travail humain.

    Boneco, l'âne apiculteur

    Source : http://www.treehugger.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015