Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    mars 2013
    L M M J V S D
        Avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

    L’albinisme chez les canaris : mythe ou réalité ?

    L'albinisme existe-t-il chez les canaris ?L’albinisme existe sous deux aspects chez les oiseaux. Il peut être autosomal récessif, ou récessif et lié au sexe. C’est le cas pour la plupart des espèces, qu’il s’agisse de poules, perruches ondulées, ou canaris notamment. Mais contrairement aux idées reçues, l’albinisme ne se résume pas à un plumage blanc et des yeux rouges. Il va largement au-delà, englobant une grande variété de nuances, et ne touche par forcément toutes les espèces que l’on pourrait imaginer.

    Tout commence avec une enzyme appelée  » tyrosinase  » , qui renferme du cuivre ainsi que des acides aminés, ces derniers étant au nombre de 529 chez la gent aviaire. La synthèse de la tyrosinase est codée par un gène nommé  » locus  » . Dès lors, l’albinisme peut être à tyrosinase positive ou à tyrosinase négative. Lorsqu’il est positif, cela signifie que l’activité de cette enzyme est plus importante que la normale. Lorsqu’il est négatif, au contraire, cette activité est faible, voire quasi inexistante.

    Or, au fil des mutations, il arrive que certains gènes combinés entre eux aboutissent à une altération de l’activité de la tyrosinase. Ainsi, des gènes récessifs comme le topaze, l’onyx, le pastel ou l’ivoire par exemple, déterminent en définitive la distribution de mélanine. Chez les canaris néanmoins, l’albinisme n’existe pas. Ce terme est donc inapproprié. Il existe des mutations blanches, ou blanches récessives, mais l’albinisme est incomplet, car il reste encore une faible part de mélanine (la substance qui confère sa pigmentation au plumage). Au contraire, chez certaines variétés, les mutations ont combiné une telle quantité de cette dernière que l’on parle d’hypermélanisme. C’est le cas des mutations onyx et cobalt.

    L'albinisme existe-t-il chez les canaris ?

    Sources :
    http://www.euronet.nl/
    http://canariculturaenpuertorico.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015